L’Humain d’Abord ! Au coeur de la république

Michelle Gréaume

éric Bocquet Découvrir le sénateur

Dire les souffrances, porter les exigences, les envies et les projets. La vraie vie en définitive. Rassembler, construire ensemble pour faire triompher les idées et le progrès humain.

Présentation

Michelle Gréaume

Elue sénatrice le 24 septembre 2017, membre du Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Ecologiste.

Fonctionnaire territoriale

Conseillère municipale d’Onnaing
Conseillère communautaire de la communauté d’agglomération de Valenciennes Métropole

Membre de la commission des affaires économiques
Membre de la délégation sénatoriale aux collectivités territoriales et à la décentralisation

Place dans l’hémicycle

Issue d’une famille ouvrière, élevée au cœur du bassin industriel du Valenciennois, j’ai très tôt été sensibilisée aux injustices et aux inégalités comme au mépris vis-à-vis de ceux qui n’ont que le fruit de leur travail pour vivre.

Mais je sais aussi la solidarité, la fierté, l’envie de s’en sortir, de travailler, le goût des choses bien faites qui honorent les habitants de ces territoires. Je connais le dévouement des élus locaux, attachés à leur commune, contraints de réparer au quotidien, sur le terrain, les dégâts des politiques nationales et européennes.

C’est cette expérience, ces valeurs qui ont motivé mon engagement politique, de militante d’abord, d’élue, de maire jusqu’il y a quelques jours encore.

Et c’est en pensant à tout cela, à tous ceux-là, que j’ai franchi pour la première fois les portes du Palais du Luxembourg. Je mesure la charge et l’honneur de ce nouveau mandat. Mais je sais qu’il ne sera pleinement accompli qu’à condition de continuer à porter, au cœur des institutions de la République cette fois-ci, la parole de ceux qui en sont généralement privés.

Dire les souffrances, porter les exigences, les envies et les projets. La vraie vie en définitive. Rassembler, construire ensemble pour faire triompher les idées et le progrès humain.

Il n’y a là rien d’anodin. Je pense à la visite du Président de la République organisée en novembre dernier dans le Nord. M. Macron, au chevet des quartiers défavorisés, a eu cette phrase lourde de sens : « Je ne sais pas ce qu’est une politique pour les riches ». Terrible aveu où la condescendance le dispute à la méconnaissance de la vie réelle de nombre de nos concitoyens. Comment s’étonner que les colères enflent, qu’une fois le Président reparti, le fossé se soit un peu plus creusé entre les habitants et ceux qui sont censés les représenter.

Faisons un pas de côté en regardant la campagne électorale que nous avons menée dans le Nord sous la bannière de l’Humain d’abord ! au Cœur de la République ! L’Humain d’abord en opposition claire et sans ambiguïté à la finance d’abord qui guide l’action du gouvernement Macron/Philippe. Au cœur de la République pour bien signifier que dans notre République nul ne doit être laissé pour compte, ignoré, méprisé.

Ce n’est pas un slogan, c’est mon engagement.

Du même auteur

Voir aussi

Michelle Gréaume en Commission affaires économiques intervient sur l’accès à Internet
Eric Bocquet - Discussion générale - PJL Brexit
Commission Brexit - Entretien croisé Ladislas Poniatowski et Eric Bocquet
Voir les autres vidéos